sculpture

  • OOusmane Sow à la Fondation de Couberti

    Ousmane Sow, né a Dakar en 1935 est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands sculpteurs contemporains.

    En 1999 grâce à l'exposition de ses œuvres sur le pont des arts à Paris il a déplacé quelque trois millions de visiteurs lui apportant la reconnaissance du grand public.

    « L'homme » est toujours au centre de ses préoccupations artistiques.

    Image 7.png

    Ousmane Sow à la Fonderie de Coubertin au côté du Lutteur Nouba

    © Béatrice Soulé / Roger-Viollet / ADAGP 2010


    La fonderie de Coubertin est étroitement liée au travail d'Ousmane Sow.

    En effet en moins de 10 ans, près de quarante bronzes de l'artiste sont sortis de la fonderie de Coubertin.

    Il a travaillé en parfaite harmonie avec les ouvriers de la fonderie. Ces derniers ont fait preuve d'une grande inventivité pour que l'artiste retrouve dans le bronze la texture si particulière de sa matière et dans la patine le chromatisme de ses pigments.

    Ces bronzes portent vraiment la signature d'Ousmane Sow. Une histoire forte s'est ainsi écrite entre l'artiste et la fonderie, et c'est tout naturellement que la fondation de Coubertin lui consacre une exposition.

     

    Image 10.png

    Ousmane Sow, Nelson Mandela, Fonderie de Coubertin

    © Béatrice Soulé / Roger-Viollet / ADAGP 2010

     

     

    Dans la grande Galerie vitrée, retrouvez une vingtaine de sculptures originales qui voisineront avec des moules et des bronzes.

    Les visiteurs découvriront également deux œuvres inédites,d'une nouvelle série intitulée MERCI qu ' Ousmanne Sow consacre actuellement aux grands hommes qui l'ont aidé « à ne jamais désespérer du genre humain »

    Les statues exposées il y a 10 ans sur le pont des arts (le lutteur Nouba debout,la mère et l'enfant,la série complète des Peuls...) seront de retour pour le plaisir de tous après 10 ans d'exhibition dans le monde !!

    Le bronze de Sitting Bull en prière retrouvera sa place qu'il a longtemps occupé auprès du cèdre,derrière le château.

    C'est d'ailleurs l'occasion de  flâner dans le parc de la fondation afin de découvrir tout un ensemble de sculptures du 20è siècle.

     

    Image 8.png

    Ousmane Sow, Sitting Bull priant, parc de Coubertin

    © Montalbetti / ADAGP 2010

     

    La fondation de Coubertin s'inscrit dans le projet « Ballades en Yvelines 2010 » organisé par le conseil général pour mettre en valeur les lieux d'art contemporain en extérieur.

     

     

    Domaine de Coubertin

    78740 Saint-Rémy lès Chevreuse

    Du 8 mai au 11 juillet 2010

    les vendredi, samedi et dimanche de 13h à 18h30

     

    Tarif 4 € ; gratuit pour les moins de 26 ans - tarif réduit 2,50€

     

    Accès par les transports en commun : RER B, station Saint-Rémy lès Chevreuse

    Bus 262A (Versailles - Saint-Rémy-lès-Ch.). Bus 464 (Saint-Quentin-en-Yvelines - Saint-Rémy-lès-Ch.)

    Accès par la route :

    -de Paris : N118, sortie Saclay puis D36 jusqu'à Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

    -de Versailles : D938.

  • L’exposition Calder, à Paris

    Jusqu'au 20 juillet 2009 au centre Pompidou, une grande et belle exposition retrace les 7 premières années du travail d'Alexander Calder alors qu'il vivait à Paris.

     

    Image 4.png
    © visuel de l'exposition au musée d'art moderne de Paris

     


    Bouchon, tuyau, tissu, fil de fer, cacahouète, pince à linge, laine, boulon, papier, tulle, bois ... c'est avec de la récup' d'objets du quotidien que Calder crée un cirque miniature avec lion, avaleur de sabre et funambules compris ! Tout cela articulé de mécanismes ingénieux et manipulé par le créateur lui-même ...  
    Une représentation filmée, projetée dans la première salle de l'exposition , permet de découvrir l'humour truculent de l'artiste.
    Un peu plus loin, le cirque, présenté dans une grande vitrine de verre, n'a rien perdu de son lyrisme ; la poésie des matériaux ajoute un charme délicieux à ces figurines un rien fanées.

    Image 9.png
    ©  Whitney Museum of American Art


    La salle suivante expose son travail en fil de fer. Les portraits, les animaux, les caricatures sont travaillés en légèreté ; le fil dessine dans l'espace un trait suggestif qui prend vie dans un jeu d'ombre magique.

    Image 2.png


    Enfin dans leur joli mouvement de balancier, les mobiles aux formes géométriques montrent une nouvelle étape du travail de ce grand sculpteur inspiré par ses contemporains.

    À ne pas manquer : la jolie collection de jouets « bringuebalant » et cahotant, au 4° étage du musée ainsi que la présentation de films et de photographies autour de l'artiste.

    La galerie des enfants propose un regard ludique sur travail de Calder où chaque artiste en herbe pourra créer ses propres mobiles, stabiles et sculptures en fil de fer.

    Pour vous y rendre toutes les informations sur le site du centre Pompidou

    Article rédigé par estelle.

  • Exposition Sculptures Textiles

    Jusqu’au 28 mars 2009, la Galerie des Ateliers d’Art de France présente les œuvres de 4 créatrices dont le travail nous met face à une réflexion sur la matière et sur les a priori que l’on lui confère : le textile s’éloigne ici de sa forme habituelle et se trouve déployé en trois dimensions dans d’étranges volumes ; tandis que la sculpture est détournée et prend un sens nouveau par la matière qui la compose.
    Cette exposition permet de rapprocher les techniques les plus originales des plus classiques pour un résultat qui met en avant les infinies possibilités de transformation du textile nées de l’imagination et de la créativité d’Aude Franjou, d’Emmanuelle Dupond, de Catherine Chanteloube et de Marie-Noelle Fontan.
    Objets curieux et étonnants à découvrir…

    planche.jpg


    Sculptures Textiles

    Du 5 février au 28 mars 2009

    Galerie d’Ateliers d’Art de France

    4 rue de Thorigny
    75003 Paris
    tel : 01 42 78 67 74

    Article de Sophie Regnier