grasse

  • Des fleurs, des Parfums et des Etoffes, à Grasse

    Le Musée de la Parfumerie Fragonard et le Musée Provençal du Costume et du Bijou, vous proposent deux expositions en parallèle, avec pour dénominateur commun, les Fleurs.

    DES FLEURS ET DES ETOFFES
    Fleurs et étoffes d'Orient des élégantes provençales des XVII et XIXe siècles

    Les collections du Musée Provençal du Costume et du Bijou recèlent de véritables trésors de tissus imprimés. Cette année, le Musée a voulu célébrer les voyages immobiles des coquettes provençales.

    29744bbe9cc4e44b6043c2f7d8cd1d66.jpg
    Costume « Robe de jour Napoléon III ». Robe de grande ampleur à motif cachemire accompagnée d’un grand châle cachemire espoliné importé des Indes, vers 1850-60.

    La mode provençale se passionne dés le début du XVIIIe siècle pour les décors orientaux et en particulier les étoffes fleuries inspirées de l'Orient mystérieux : palmettes ou boteh, mignonettes, bizarres, imbriqués, bâtons rompus et fleurs imaginaires viennent décorer les vêtements des élégantes, et pendant plus de cent ans les motifs cachemire, perse, ou encore chinois ornent les différentes les pièces du costume provençal : jupons piqués, caracos, fichus et capes, dans un enchevêtrement de feuilles et de fleurs aux couleurs chamarrées.
    925452be88e5f636ec99ae2b1087a3c2.jpg
    Costume « Compagnie des Indes ». Caraco d’indienne imprimé comme les cotonnades fabriquées à Alep. Détail d’un tablier assemblé dans un textile importé d’Orient appelé chafarcani, vers 1780.

    Cette exposition regroupe, dans le cadre enchanteur de l'Hôtel de la Marquise de Clapiers-Cabris, quinze des plus beaux costumes fleuris de la collection d'Hélène Costa.

    Du 20 juin 2008 au 24 janvier 2009
    Musée Provençal du costume et du bijou, Hôtel Clapiers-Cabris, 2 rue Jean Ossola, 06130 Grasse
    Tél 04 93 36 44 65
    Ouvert tous les jours de l'année en saison y compris dimanches et jours fériés
    de 10h à 13h et de 14h à 18h.


    DES FLEURS AUX PARFUMS DELICATS
    Femmes et fleurs dans la peinture du XVIIe au XIXe siècle

    il existe un lien étroit entre les femmes, l’amour, les fleurs et le parfum.
    6616c07948e79e623896aec8a0250523.jpg
    « Jeune fille en robe rouge », Jean-Baptiste Isabey, 1767-1855, huile sur bois.

    Les fleurs font partie intégrante du quotidien de parfumeur. C’est pour leur rendre hommage que le Musée Fragonard a réuni des tableaux qui les célèbrent dans la peinture du XVII, XVII et XIXe siècles.
    b759c539a39e6f4a81aa8f71343698bd.jpg
    « Fleurs dans un vase de verre », Anne Vallayer-Coster, 1744-1818, huile sur toile.

    Dix huit œuvres de peintres français (Jean-Honoré Fragonard, Pierre-Joseph Redouté, Anne Vallayer-Coster), flamands (Daniel Seghers, Gérard et Cornelis Van Spaendonck, Jean-François Eliaerts, Jean-François Van Dael), et italien (Giuseppe Recco), provenant toutes de collections particulières, célèbrent à travers quatre siècles de peinture les fleurs, cœur du parfum et allégorie des femmes.
    8062a6500847d1c1574a3e04f2d9ea77.jpg

    « Jeune fille libérant un oiseau de sa cage », Jean-Honoré Fragonard, 1732-1806, huile sur toile.

    Cette exposition se tiendra à l’usine historique, au cœur de Grasse, berceau du peintre Jean-Honoré Fragonard.

    Du 20 juin au 13 septembre 2008
    Musée de la Parfumerie Fragonard, Usine Historique - 20 bd Fragonard,
    06130 Grasse
    Tél 04 93 36 44 65
    Ouvert tous les jours de l'année y compris dimanches et jours fériés
    de 10h à 13h et de 14h à 18h.