csur le blog

  • Explications et schémas pour les photophores « Effets de Lumière », du N°78

    Pour éclairer vos soirées d'été avec un petit air de fête, voici quelques idées pour créer vos photophores.


    Faux mercurisé

    faux-mercurise.jpg

    Matériel :

    -       un verre à bord droit (type pot à moutarde ou à pâte à tartiner)

    -       une dizaine de feuilles de papier chinois argenté (brûlées lors de cérémonie),

    on en trouve facilement dans les quartiers chinois. Vous pouvez aussi utiliser des feuilles d'argent, mais la pause est plus délicate

    -       un cutter

    -       du vernis colle, ou de la mixion à dorer si vous utilisez des feuilles d'argent.

    -       Un pinceau plat pour étaler la colle ou la mixion.

     

    Réalisation :

    1° Téléchargez le motif en cliquant sur l'image. Reportez-le sur 4 ou 5 feuilles chinoises, en fonction de la circonférence de votre verre, afin que les motifs ne se chevauchent pas. Évidez délicatement ces motifs au cutter. Grâce à son papier de base, le papier chinois est plus facile à découper que la feuille d'argent. Si vous utilisez de la feuille d'argent, mieux vaut essayer de créer les motifs directement sur le verre en collant de petits morceaux petit à petit.

    FAUX-MERCURISE.jpg

    2° Encollez le fond du verre en étalant le vernis-colle avec le pinceau. Déposez de petits bouts de papiers argent pour tapisser le fond. Clin d'œil : vous pouvez aussi déposer au fond un papier avec le motif découpé, il ne se verra pas mais créera une jolie finition. Si vous travaillez avec la feuille d'argent, utilisez la mixion à dorer et non la colle.

     

    3° Petit à petit encollez les bords intérieurs du verre en y déposant les feuilles découpées. Superposez -les légèrement de façon à bien habiller toute la surface du verre. Ajoutez de petits bouts de papiers aux endroits qui ne sont pas recouverts. Une fois l'intérieur du verre entièrement tapisser, repassez une couche de vernis colle sur l'ensemble.

     

    4° Laissez bien sécher. Certaines parties vont un peu craqueler, c'est aussi ce qui va donner l'aspect mercurisé une fois éclairé. Placer une petite bougie au centre, allumez.

     

    .............................................................................................................................................................................................................

     

    Comme un tableau

    commeuntableau.jpg

     

    Matériel :

    -       3 feuilles de papier transfert textile A4, de la marque Canson.

    -       De l'organdi de coton blanc

    -       Des piques à brochette en bois

    -       Du carton plume

    -       De la peinture acrylique bleu-gris, et un pinceau

    -       Une machine à coudre

    -       De la colle universelle liquide

     

    Réalisation :

    1° Téléchargez les faces et côtés du photophore en cliquant sur les images.

     

    comme-un-tableau-2.jpg
    comme-un-tableau1.jpg

    2° Imprimez-les sur les feuilles de papier transfert et découpez-les « au ras » des images. La photo de face est à imprimer deux fois.

     

    3° En suivant le mode d'emploi du fabricant, transférez les images sur l'organdi de coton en laissant à chaque fois une marge de deux centimètres sur les côtés et en coupant à ras le haut et le bas.

     

    4° Cousez bord à bord, endroit contre endroit les côtés des 4 panneaux. Vous obtenez le parallélépipède, non-rigide. Dans un premier temps, ne pas le retourner sur l'endroit.

     

    5° Pour rigidifier les côtés du parallélépipède, découpez 4 piques brochette en bois à la taille de la hauteur de l'image (en enlevant les pointes des piques en priorité). À l'aide de quelques points de colle, fixez ces bâtonnets dans chaque angle du parallélépipède et refaites une deuxième couture verticale serrée pour les maintenir. Retournez délicatement le parallélépipède.

     

    6° Pour rigidifier le haut et la base du parallélépipède, découpez le carton plume : 4 rectangles de 1 cm de large X la longueur de la photo et 4 rectangles de 1 cm de large X la largeur d'un côté du photophore. Peindre toutes les faces de ces cartons à l'acrylique, dans un bleu-gris se rapprochant le plus possible de la couleur de fond du photophore.  Collez ces bandes de carton au verso de chaque rectangle d'organdi, en haut et en bas, pour finir de rigidifier l'ensemble.

     

    7° Positionnez à l'intérieur du photophore plusieurs bougies de différentes tailles dans des verrines pour plus de sûreté. Amusez vous à les placer au niveau des flammes de la photo ou au contraire à jouer sur le décalage entre vrai et faux.

     

    .............................................................................................................................................................................................................

     

    © photos, conception et réalisation graphique : Marion Taslé


    Pour retrouver toutes les explications des photophores, cliquez sur Lire la suite ci-dessous.

    Lire la suite