Les blogs Marie Claire Idées - Marie Claire

Les blogs Marie Claire Idées

La sélection des blogs Marie Claire Idées
Derniers articles
Tous les blogs
Rejoignez-nous sur Facebook

ateliers de paris

  • « Terres de Contrastes », exposition de céramiques aux Ateliers de Paris

    p54.jpg

    Dans le cadre du parcours « circuits céramiques » organisé par les Ateliers d'Art de France, les Ateliers de Paris vous invitent à découvrir 9 créateurs, sculpteurs et céraistes, lors de l'exposition « Terres de contrastes ».

    ar.jpg

    © Alice Riehl associe la porcelaine à des fibres textiles pour un univers très féminin, entre couture et végétal, avec notamment des incrustations de dentelle.

    deberly_01.jpg

    © Anne Deberly tourne des pièces qui sont faites pour former un ensemble et représenter une déclinaison, un emboîtement, une accumulation...

    Image 2.png

    © Valérie Lebrun compose un étrange bestiaire.

    fc8f84c06b15053133206.jpg

    © Véronique Roussiaux, sculpteur, propose une série intitulée « formes et facettes », comme des fragments de vie et d'émotions fugitives, utilisant différentes terres et différents traitements de surface.

    tubesempreinteweb_000.jpg

    © Emmanuelle Wittmann travaille sur la forme : « le vase donne l forme au vide, comme la musique au silence ».

    DSCF+1624.JPG

    © Claire de Lavallée réalise des objets du quotidien comme des scultures.

    normal_Simone-PerrotteArt-and-perc.jpg

    © Simone Perrotte mêle bestiaire fantastique et formes organiques simplissime en porcelaine blanche.

    hex3.jpg

    © Alexis Duclos crée une collection d'objets intitulés « Brume », jouant sur la sensualité de la terre avec des contrastes lisse/rugueux.

    090309-024_4.jpg

    © Agnès Nivot travaille sur la forme unique de l'anneau, la déclinant dans une variété d'aspects et de textures.

     

    Terres de contrastes

    Les Ateliers de Paris

    Du 14 septembre au 23 octobre 2010-09-08 entrée libre du mardi au samedi, de 13h à 19h.

    30 rue du Faubourg Saint-Antoine

    75012 Paris

    tél : 01 44 73 83 50

     

  • Exposition Mutations : nos impressions

    Nous sommes allées hier voir l’exposition des Ateliers de Paris sur le thème « Mutations ».
    11 créateurs s’y expriment à travers la matière. Voici nos impressions :

    Image 1.png
    © Photo extraite du site de Tzuri Gueta

    « Difficile face aux objets exposés de ne « toucher qu’avec les yeux » mais nous avons été bonnes élèves ! Un travail de créateurs très diversifié mais ayant tous en commun l’idée de détourner la matière. Les trompe-l’œil de corail en silicone de Tzuri Gueta donnent à ses bijoux résistants un aspect fragile et éphémère. Marie Labarelle a créé une collection de prêts-à-porter retraçant les sensations du désert : manteau nuage, rode tempête de sable… Matière et forme des vêtements sont mis en scène avec danse et musique. Les designers DOMI proposent une nouvelle utilisation de l’élastique en caoutchouc : tricoté pour des chaises et des corbeilles ! L’exposition n’est pas grande, mais elle permet de passer du temps dans chaque univers de créateur. » Marion Taslé
    23415519.jpg
    ©Photos Matthieu Gauchet

    planche2.jpg
    ©Photos Matthieu Gauchet

    23415484_p.jpg
    ©Photos Matthieu Gauchet

    « Le lieu, par sa taille, peut laisser penser en y entrant que la visite sera de courte durée. Mais le travail de la matière pour chacun des objets présentés nous donne l’envie d’étudier de près les moindres détails et le temps passe ainsi sans que l’on s’en rende compte.
    La surprise est au rendez-vous lorsque l’on s’approche et que l’on se rend compte que notre œil s’est laissé « berner » en prenant un matériau pour un autre.
    L’esthétisme des objets nous touche par le choix des couleurs et l’harmonie des formes, on a parfois l’envie de toucher pour mieux appréhender la matière et c’est à la fin de l’exposition qu’enfin cela nous est permis.
    Cette visite peut étonner, surprendre et même amuser par l’humour contenu dans certaines productions, on s’y rend avec plaisir et on en ressort avec le sourire. » Sophie Regnier