arts décoratifs

  • Petites et grosses bêtes, au musée des Arts Décoratifs.

    Jusqu'au 17 octobre 2010, la galerie des jouets du musée des Arts Décoratifs propose l'exposition « petites et grosses bêtes ». Plus de 400 jouets et jeux pédagogiques exposés posent la question de la représentation de la diversité de l'espèce animale dans le monde du jouet et de l'enfance.

     

    8015512df925da9acf76b7eb11e51531.jpg

     

     

    Image 1.pngAvant tout ludique pour les enfants, et chargée de nostalgie pour les parents, cette exposition démontre aussi l'aspect éducatif de ces jouets illustrant la richesse de la nature et montrant la diversité de la société : les animaux sauvages nous rappellent la conquête de nouveaux territoires, les animaux de la ferme expliquent le monde agricole. Le jouet animal est aussi chargé d'une grande part d'émotion, il est l'animal de compagnie que l'on balade en figurines, jouets à tirer ou bien peluches ; sans oublier l'ours, compagnon inséparable, doudou...

    Image 6.png

    Parmi les jouets exposés, les plus anciens datent de la fin du 19e siècle. Une série de dominos, jeux de cubes et de cartes, de puzzles... font aussi l'objet de cette exposition, témoin de l'apprentissage des nombreux enfants de l'alphabet et du nom des animaux.

    Image 5.png

    Petites et grosses bêtes se déroule en parallèle de l'exposition Animal présentée dans la galerie d'études du musée.

    Image 7.png

    Des ateliers thématiques sont proposés aux enfants dans la continuité de cet évènement. Cliquez ici pour plus d'infos.

     

    Image 8.pngMusée des Arts déco­ra­tifs
    107, rue de Rivoli
    75001 Paris

     


     

     

     

     

     

  • Exposition « Rodin, les Arts décoratifs », à Evian

    Le Palais Lumière d'Evian présentera du 13 juin au 20 septembre 2009 une exposition exceptionnelle sur la place de Rodin dans les arts décoratifs.

    Image 3.png


    Sur les 168 œuvres exposées du sculpteur, un grand nombre n'ont jamais été montrées, et d'autres au contraire sont les plus célèbres comme Le Baiser, Le Penseur, La Porte de l'Enfer... toutes étudiées sous l'angle décoratif et ornemental.

    Rodin a vécu et exercé son art à une époque où les échanges entre des domaines artistiques habituellement cloisonnés se développent. La troisième République mis en place un développement conjoint de la production artistique et industrielle, ainsi Rodin travailla à la Manufacture de la Porcelaine de Sèvres et reçu de l'Etat la magistrale commande de la Porte de l'Enfer destinée à la façade du musée des Arts décoratifs et qui ne sera jamais achevée.

    Auguste Rodin et Sèvres_Vase Saïgon L'Enlèvement.jpg
    © Auguste Rodin et Sèvres, Vase Saïgon, l’Enlèvement

    Elève de la petite école de dessin et d'Architecture, Rodin travailla d'abord dans des ateliers d'ornemanistes. Ses premiers travaux plus imposants comme sculpteur étaient destinés à orner des façades dans le cadre de grands chantiers comme celui du Théâtre des Gobelins en 1864. Il s'affranchit du travail d'ornement en présentant au Salon ses premières sculptures « pures » comme objets d'art en tant que tels; tout en continuant des commandes décoratives comme les fontaines de Trocadéro pour l'Exposition universelle de 1878 et l'Hôtel de Ville de Paris. Rodin produisit aussi des décors d'une grande richesse pour la Manufacture de Sèvres. Cette exposition présente la plus importante série de vases décorés par l'artiste lors de cette période.

    Si c'est avant tout le sculpteur que l'on retient aujourd'hui de Rodin, cette exposition permet aussi de mettre en avant sa soif de mêler et d'appréhender différents domaines des arts décoratifs. Il fut aussi céramiste, dessinateur, graveur... Curieux des matériaux dans lesquels ses œuvres pouvaient être traduites, il intégra aussi des techniques venant du monde des arts décoratifs comme le grès, la pâte de verre, les patines aux tons variés...

    Auguste Rodin_Porte, angle supérieur droit, Tête de saint Jean-Baptiste.jpg
    © Auguste Rodin, Porte angle supérieur droit, tête de St Jean-Baptiste

    En montrant côte à côte les œuvres monumentales, commandes de riches mécènes pour leur villa, et les séries de petits bronzes tirés à de nombreux exemplaires et accessibles à tous, cette exposition repose la question de la valeur artistiques des multiples et de leur rôle dans la diffusion de l'art qui faisait partie des débats des arts décoratifs.

    Cette exposition est organisée par la Ville d'Evian en collaboration avec le Musée Rodin de Paris. Elle sera reprise au printemps 2010 au musée Rodin sous le titre « Corps et décors ».

    Rodin, les Arts décoratifs
    Palais Lumière
    Quai Albert Besson
    74 500 Evian
    tél : 04 50 83 15 90

  • Exposition : « Bordeaux, années 20-30 »

    Le Musée des Arts décoratifs de Bordeaux et le Musée d’Aquitaine proposent, à travers une double exposition, un voyage dans le Bordeaux des années 20-30, avec la participation des Archives municipales de Bordeaux.

    bordeaux_20_30.jpg


    Du 24 octobre 2008 au 28 janvier 2009, le Musée des Arts décoratifs présente le style « Art déco », soulignant l’influence de Paris sur Bordeaux et sur l’Aquitaine en général. Dans les années 20-30, en Europe et aux Etats-Unis, les arts décoratifs dépendent et accompagnent les créations de l’architecture. Ce nouveau style, fortement présent dans les grandes expositions de 1925, 1931 et 1937, attire à Paris des artistes venus du monde entier. Succédant à l’Art nouveau, ce retour à l’ordre et aux formes épurées de l’entre-deux-guerres crée une véritable explosion artistique encore sensible aujourd’hui.

    Du 24 octobre 2008 au 15 mars 2009, le Musée d’Aquitaine propose un voyage dans la vie quotidienne du Bordeaux de l’entre-deux guerre. 800 m2 d’exposition, près d’un milliers d’objets et de documents, des affiches, des peintures, des dessins, des photographies, des objets d’arts, des objets de vie quotidienne, des films d’époque, des vidéos, des ambiances sonores, et de grandes mises en scène muséographiques permettent de plonger dans la vie de cette époque, à travers la vie politique, l’architecture et l’urbanisme, la vie économique, la vie culturelle et les loisirs.

    Musée des Arts décoratifs de Bordeaux
    39 rue Bouffard
    33 000 Bordeaux
    Tél : 05 56 10 14 00
    e-mail
    Ouvert tous les jours sauf mardi et jours fériés de 11h à 18h. et de 14h à 18h, le samedi et le dimanche.
    Prix d’entrée : 5 euros

    Musée d’Aquitaine
    20 cours Pasteur
    33 000 Bardeaux
    Tél : 05 56 01 51 00
    e-mail
    Ouvert tous les jours sauf lundi et jours fériés de 11h à 18h.
    Prix d’entrée : 5 euros