Démo vidéo

  • Grand Concours Marie Claire Idées 2009 : « inspiration marine »

    Vous êtes près de 650 à nous avoir expédié des merveilles pour notre concours annuel. Nous avons sélectionné, non sans mal, nos 100 créations préférées et nous sommes en train de les photographier pour le numéro de Noël.

     

    Voici un petit aperçu du « grand déballage » de tous vos trésors au sein de la rédaction : premier trie vers la sélection finale. Dans cette vidéo, vous pouvez voir Caroline Lancrenon, rédactrice en chef, et Corinne Julo, assistante de rédaction, découvrir vos réalisations et lire tous les « petits mots doux » qui les accompagnent.

     

    La chanson Maman les p'tits bateaux est en téléchargement gratuit sur Bébémusique.fr.

     

    Dans un premier temps, il y a Michèle Broussard, assistante de rédaction, qui réceptionne tous vos colis et enregistre vos inscriptions. Puis Caroline, Corinne, et moi-même (même derrière la caméra !) sortons toutes les créations pour un premier aperçu. Pour le choix des 100 premiers, toute la rédaction s'en mêle : Dominique Roche, directrice de la rédaction, Michel Stéfani, directeur artistique, Camille Soulayrol, rédactrice en chef adjointe, et Aurélie Tamin, styliste qui réalise actuellement les prises de vue. Ces créations feront l'objet d'une jolie mise en page dans le prochain numéro!

    Dans un deuxième temps, nous ressortirons toutes vos créations pour fixer des prix, pour ensuite les vendre sur le Salon Créations & Savoir-Faire & Marie Claire Idées, du 19 au 23 novembre prochain, Porte de Versailles, à Paris. Tous les bénéfices de cette vente seront reversés à l'association Perce Neige.

     

    C'est un très bon moment pour nous de découvrir toutes les créations que vous nous envoyez ! Un grand merci à tous pour votre générosité toujours au rendez-vous sur ces concours !

     

  • Les blogs marieclaireidees.com ont 1 an !

    Cela fait un an que la plateforme de blogs Marie Claire Idées et le blog de la rédaction ont vu le jour !

    Merci à vous tous qui faites vivre chaque jour marieclaireidees.com par vos visites, vos commentaires, vos échanges et vos blogs !

    Voici une petite animation pour souffler cette première bougie ensemble !

  • Dans les coulisses du sujet « Tous au Bois »

    Image 8.pngUne partie des créations du sujet « Tous au Bois », paru dans le dernier numéro d’automne de Marie Claire Idées, a été réalisée au studio Déco du Groupe Marie Claire.

    Pour vous donner un aperçu de ces coulisses que vous ne voyez jamais, je suis allée filmer et photographier toute l’équipe à l’œuvre.

    Ce petit montage vous propose de voir en accéléré la réalisation du porte manteaux « arbre de Prévert », du mur de rondins « Pois de bois », de la table « au bouleau » et du portant « dressing », ainsi que le travail des stylistes pour la mise en scène des photos des deux premières créations. Celles-ci ont été photographiées au studio car on ne pouvait pas décemment clouer des planches et coller des rondins aux murs d’une « vraie » maison louée pour l’occasion! Le reste des ouvrages a été photographie dans une maison. Grâce à un très joli travail de maquette, les deux lieux se trouvent ensuite unifiés pour un même sujet dans le magazine…



    Vous pourrez admirer certaines de ces créations « en vrai » sur notre stand lors du prochain Salon Marie Claire Idées.


  • Exposition d’estampes japonaises

    À l’occasion du 150e anniversaire des relations franco-japonaises, l’Espace Hattori expose, pour la première fois en France, les estampes japonaises contemporaines de l’artiste Tsûzen Nakajima.
    Ses œuvres, représentant des paysages et des scènes de la vie quotidienne, soulignent l’aspect immuable et l’esprit zen du Japon.

    Tsûzen Nakajima travaille la gravure sur bois pour réaliser ses estampes :
    c7cf6e61633a22e8b4da62109a393343.jpg© Tsûzen Nakajima
    « Les oeuvres que j'expose cette fois-ci pour la première fois en France sont des gravures sur bois de haute qualité créées il y a plus de vingt ans, elles sont empreintes de la finesse et du raffinement propres à la tradition de l'art des estampes. Leur plus grande caractéristique, plus que les motifs ou le rendu de l'espace, est l'art habile du grattage de la veine du bois qui parvient pour la première fois à rendre un effet de transparence, fruit de la culture traditionnelle japonaise du bois, du papier et de l'eau.

    La gravure repose sur le grattage du bois, il en est l'âme. Un bon grattage dépend du climat, du papier, de la planche, des outils ou de l'état d'esprit du graveur. Si une planche est gravée en un jour, elle est de très bonne facture. C'est une technique unique au monde, qu'aucun autre pays ou qu'aucun autre peuple n’a encore imitée. Après les estampes, la gravure sur bois japonaise a vu son image changée par les reproductions ou par la création d'un style enfantin.

    J'adresse tous mes remerciements aux artisans japonais qui ont fabriqué les outils de gravure, les brosses, le papier et le bois que j'utilise, à Mme Sachiko HATTORI pour m'avoir permis d'exposer de façon individuelle à l'Espace Hattori, à M.Akio UOZU, chercheur en gravure, et à tous les Français. »


    Cette exposition aura lieu jusqu’au 2 juillet 2008, du lundi au samedi, de 12h à 18h. L’entrée est libre.

    Espace HATTORI
    Centre Culturel franco-japonais
    8, passage Turquetil
    75011 Paris
    (Métro Nation)
    Tél.: +33 (0)1 43 48 83 64
    E-mail

    Voici une vidéo montrant l’encrage et l’impression d’après une gravure sur bois.

  • Un fauteuil sous les oliviers

    4ada2948a2325a4340e243a159740e86.jpg
    Dans le N°69 de Marie Claire Idées, page 74, nous vous proposons un fauteuil en bois à réaliser grâce au plan d’Hervé Le Menuisier.

    Nous avons réalisé ce fauteuil dans les murs de notre studio Déco : l’œil avisé de Vania, la styliste, la fabrication experte de Bruno, chef déco du studio, et le coup de pinceau de Marie, notre super stagiaire et de moi-même, enfin, j’étais plus derrière la caméra qu’à la peinture !

    Voici donc un petit film « amateur » de cette réalisation ainsi que quelques astuces pour l’accompagner.


    © réalisation du film : Marion Taslé

    1° le Matériel

    - les plans du fauteuil sont à commander sur le site internet d’Hervé le Menuisier
    - le bois
    - la quincaillerie (visserie…)
    - la colle en bombe
    - papier de verre
    - cutter, mètre ruban, perceuse, scie sauteuse

    Cliquez ici pour les astuces d’Hervé le Menuisier pour le matériel

    2° le Plan

    Mesurer toutes les pièces dessinées afin d’obtenir les cotes des planches de bois.
    Découper au cutter toutes les pièces.

    Astuce : en cas d’erreur, de dérapage de cutter ou de scie, Hervé le Menuisier à prévu les plans en double !

    3° le Bois

    Au studio, nous somme munis d’une scie murale, mais je doute que ce soit le cas de beaucoup d’entre vous ! N’hésitez pas à faire découper vos planches aux bonnes dimensions dans un magasin spécialisé.

    4° Coller le plan sur les planches


    À l’aide de la colle en bombe, coller chaque pièce de papier sur la planche correspondante. Préférez une colle repositionnable qui laissera moins de traces sur le bois.

    5° Percer les trous pour le montage

    Suivez le plan pour l’emplacement de chaque trou.

    Le conseil de Bruno : placer une matrice sous la planche et prépercer les trous pour éviter que le bois n’éclate.

    6° Découper les formes

    À l’aide de scies circulaires pour les lignes droites et d’une scie sauteuse pour les courbes et les encoches, découper le pourtour de chaque pièce. Si vous ne possédez pas de scie circulaire, vous pouvez tout faire à la scie sauteuse en vous aidant d’un guide pour les lignes droites.

    Attention : bien vérifier que la largeur des planches correspond à la largeur des encoches. Bruno n’a vérifié ce détail qu’après : coup de chance les deux épaisseurs coïncidaient … l’œil de l’expert !

    7° Poncer les pièces

    Enlever le papier restant.
    Numéroter les pièces de bois
    Les poncer à la main, avec une calle.

    8° Assembler les pièces

    Si besoin, retravailler à la lime les encoches. Ici : un accoudoir.

    9° Monter le fauteuil

    Visser les pièces entre elles.
    Reponcer pour une belle finition.

    10° Peinture

    Les peintures que nous avons utilisées sont de la marque Argile.

    Commencer par démonter les planches de l’assise et la planche du milieu du dossier pour peindre plus facilement l’ensemble. Ce que nous avons oublié de faire dans un premier temps, trop pressée de le peindre !

    Une fois toutes les pièces sèches après 2 ou 3 couches de peintures, remonter le fauteuil.

    Faire les dernières retouches, masquer les visses à la peinture.

    Nous ne l’avons pas vernis, il se patinera avec le temps. Libre à vous de le protéger ou non par un vernis mat de préférence.

    Belle réalisation et bon farniente !

  • Photophore brodé

     
    033222a459187642efbb9f0bed3b826d.jpg

    Pour réaliser ce joli luminion, télécharger le motif au format pdf en cliquant sur le lien ci-dessous et visualiser la vidéo explicative. Bonne création!

    Motif à imprimer

      


    Film luminion ok
    envoyé par MCIDEES

    FICHE TECHNIQUE

    Matériel:

    - une feuille de papier transfert pour textile clair et la feuille de papier sulfurisé vendue avec.
    - de l'organdi de coton blanc.
    - quelques paillettes rondes et en forme de fleur.
    - du fil à coudre et du fil à brodé assortis au motif du photophore, aiguilles.
    - de la ficelle de lin.
    - un bouton.
    - une verrine du diamètre et de la hauteur du motif (type verre basque).
    - une bougie chauffe-plat.
    - un fer à repasser.

    Réalisation:

    1° Télécharger le motif au format PDF en cliquant sur le lien en début d'article. L'imprimer sur la feuille de papier transfert en suivant le mode d'emploi du fabriquant.

    2° Découper le motif imprimé en laissant une marge blanche d'environ 1 cm. tout autour. Séparer la pellicule imprimée de la feuille de protection. Poser cette pellicule bien à plat sur l'organdi de coton (préalablement bien repassé). Poser par dessus la feuille de papier sulfurisé. Repasser environ 50 secondes, à fer très chaud et sans vapeur. Si votre table à repasser est très molletonnée, glisser un carton en dessous pour avoir une surface dure et plane. Retirer la feuille de papier sulfurisé. Votre motif est imprimé sur l'organdi.

    3° Découper l'organdi en suivant le contour du motif. A l'aide du fil à coudre, broder des paillettes-fleurs au centre des motifs floraux de la branche. Broder à l'aide de petits points en étoile partants du centre de la paillette. Parsemer toute la bande imprimée de quelques paillettes rondes brodées. Coudre un bouton à l'une des extrémités de la bande en le centrant dans la hauteur. Couper une longueur de ficelle de lin. Faire un double noeud à l'une des extrémités pour l'arrêter. La fixer par quelques points à l'autre extrémité de la bande, centrée elle aussi dans la hauteur.

    4° Votre photophore est prêt. Entourer la verrine avec cette bande imprimée. la fixer en enroulant le lien autour du bouton. Placer une bougie chauffe-plat dans la verrine. Vous pouvez l'allumer!
  • La Sérigraphie

    Ce petit film explique en quelques gestes la technique de la Sérigraphie. Ce mode d'impression permet de reproduire des motifs en appliquant l'encre sous forme de pâte à travers un cadre insolé pour ne laisser passer l'encre qu'au niveau du motif créé.


    Print-tee
    envoyé par bigbeach


    Voir les réalisations sérigraphiées de la créatrice Karine Wolff.